Chandelle Intime

Chandelle Intime

Week-end Libertin à Londres

Nous avons rencontré un couple un soir en club qui nous invita à participer à un week end libertin dans le sud de Londres.
J’étais tres excitée par cette idée, une première pour moi.
Nos décidons d’accepter l’invitation et je ne l'ai pas regretté un instant.
 
                                                                                    Chandelle
Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise : Nous sommes partis en avion. Les contrôleurs de la sécurité m’ont fait retirer ma veste au passage du portique magnétique. J’ai bien sur subi une fouille palpée par une contrôleuse. J’ai fait sensation,… pour le plus grand plaisir des autres passagers 

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise : Nous étions dans un hôtel-Manoir «  très British ». Après s’être détendus dans la chambre («  H » en profita pour me faire jouir délicieusement) nous nous sommes retrouvés au « PUB-Bar » de la Demeure. Les femmes ont dû se présenter l’une après l’autre en se dévoilant en public.

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise : Nous étions dans une aile privée du Manoir. Tout me faisait penser au plaisir et à la luxure.

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise : Les femmes devaient être en tenue élégante, seins nus obligatoires.

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise : Cette soirée m’envoûtait déjà. Ma chatte était brûlante. « H » était fier de moi, il savait que je n’allais pas le décevoir …

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise : Au rez-de-chaussée, deux grands « cerbères » d’un noir d’ébène se faisaient sucer la queue par des invitées gourmandes. Une excitation violente me traversa jusqu’au sexe.

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise : J’observai les convives. Le libertinage avait pris possession des lieux.

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise :
Un cri d’orgasme, émanant soudain d’une des chambres, me ravit. La jouissance était à tous les étages.

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise : J’imaginai tous ses corps, toutes ses mains, tous ses sexes. Je serai offerte à Qui et à Combien d’hommes et femmes?  Cette pensée m’excita davantage.

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise :  « H » m’invita à gravir les dernières marches. Derrière la porte je savais avec ravissement que j’allai entrer dans le monde des salons du plaisir et des jeux érotiques.

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise :
Nos « amis » m’accueillent sur le palier. Elle arbore une poitrine nue délicieuse. Mille pensées m’envahissent.
(photos interdites au delà. Dommage car j’ai rarement autant joui…)

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise :
Le lendemain, Rendez-vous au « PUB-Bar ». Soirée « Blanche », tenue légère, ouvrante et aucun sous-vêtement.
Les couples partenaires de la veille se désaltéraient autour de nous. Nous échangions des regards complices.

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise : Je ne pouvais cacher mon désir de sucer encore et encore des beaux sexes bien raidis de plaisir.

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise : La nuit fut encore plus torride que la veille. Je n’ai pu compter combien de couilles se sont vidées dans ma bouche, sur mes seins. Je ne sais combien de sexes ont investi mon intimité anale. J’ai été enculée au plus profond de mes entrailles. Je me suis écroulée sur le lit, épuisée par tant d’orgasmes. Je me suis endormie le doigt sur mon petit cul dilaté.

Libertinage à l'anglaise
Libertinage à l'anglaise :
Je ressentais dimanche encore les spasmes d’orgasmes de ce week end. Pendant tout le vol retour je n’ai pu m’empêcher de me caresser. Le stewart s’est rincé l’œil pendant tout le trajet.
Tant d’hommes avait profité de moi pendant ces dernières 48h, un de plus ne faisait que m’exciter davantage.