Chandelle Intime

Chandelle Intime

L’Obéissance


Quand « H » me lie les mains et dénude mes fesses, je sais que je dois être très obéissante.

Je dois garder la position d’offerte, sans bouger, sans parler. Je dois avoir le regard baissé quoi qu’il arrive.

La caresse d’une cravache devient soulagement. D’objet je deviens  plaisir.

 « H » me fait garder cette position très longtemps, immobile. Ma croupe est offerte, je suis en attente de tout ce dont il aura envie.

Si je suis très obéissante et docile, je suis autorisée à me goder sans lubrifiant avec un buttplug.

J’apprends à marcher avec deux boules vibrantes au fond de ma chatte, et mes grosses lèvres pincées et lestées. Bientôt « H » m’invitera à sortir ainsi harnachée sous ma robe.

 « H » me prépara et m’exhiba ainsi dans la chambre. Il avait invité un collègue à prendre un verre. Je les entendais parler dans le salon sans savoir si « H » allait lui faire visiter l’appartement ou non. Cette pensée me troublait alors que les boules vibrantes, comprimées par le buttplug, électrifiaient tout mon vagin.

« H », enfin seul, entra, posa le god-fouet sur mes fesses et partit se doucher. La fraicheur des lanières me plaisait. Comme une chienne excitée par le retour de son maitre, je savais que j’allais bientôt avoir droit à des caresses un peu spéciales…

J’aime sentir des mains fesser mon postérieur.

Mes fesses rougissent sous les coups du fouet. La vibration des boules de Geisha pendant que « H » me fouette déculpe mon plaisir.

J’aime le mordant du fouet et le claquement de la tapette cuir sur mes fesses

Rester immobile et silencieuse alors qu’une boule vibre au fond de mes entrailles et que l’autre, coincée entre les pinces, stimule continuellement mon clitoris est un supplice délicieux.

Si j’ai été très obéissante, "H " enfonce un chapelet anal vibrant au fond de mon cul avant de me prendre avec son gros sexe. C’est ma plus belle récompense.

Les perles anales sont totalement enfoncées. "H" m'encule alors  jusqu’à l’orgasme.