Chandelle Intime

Chandelle Intime

J'ai osé (4)

Les beaux jours arrivent, une belle occasion pour légèrement se dévêtir !  « H » a une interprétation toute personnelle quand il s’agit de se découvrir!  Il me fixe rendez-vous  en pleine semaine avec un « dress-code » précis.


Je le rejoins en début d’après-midi,  à l’endroit convenu. Il vérifie de suite si ma tenue est conforme à ses instructions


Assez osée ? Comme tu voulais ? Juste body dentelle, porte-jarretelles, bas … rien d’autre !


Une petite brise me caresse délicieusement la chatte.



Humm ! On n’est pas seul ici !


Interdiction de boutonner mon imper, juste noué à la ceinture !


C’est très coquin, au moindre geste tout s’ouvre !


« H » est satisfait. Il m’annonce que nous partons ailleurs… et que je vais adorer !


Une « zone d’activité Industrielle ».  Boutonnage toujours interdit ! Je n’ai jamais osé mais je sens déjà le trouble monter en moi.


C’est très animé ici en pleine journée : bureaux, livraisons, rendez-vous. Un va-et-vient incessant.


Imper ouvert !  On peut me surprendre à tout moment.


Un homme attendait dans sa voiture. Je crois qu’il a tout vu.  Je suis terriblement excitée mais « H » a prévu autre chose encore…


Un concessionnaire automobile à proximité. « H » m’y attend.  Je dois m’y rendre à pied. Je sens l’air s’engouffrer sous mon imper. Ma chatte humide frisonne.


Comme par hasard, spécialisé dans les 4x4 ! Que me réserve « H » dans cette tenue ?


Il ne faut vraiment pas grand-chose pour que mon imper s’entrouvre. Ça va être chaud.  Ça m’excite terriblement


Le choix d’une voiture est une affaire de femme ? « H » veut que je me débrouille toute seule avec le vendeur et de partir faire un essai seule avec lui ! Boutonnage toujours interdit !!


C’est haut. Difficile de monter et descendre de ce genre de véhicule sans avoir mon imper qui remonte au dessus de la dentelle de mes bas. Le vendeur est timide et ne sait pas quoi faire. .. C’est encore plus excitant.


De véhicule en véhicule, j’ose de plus en plus. Le vendeur aussi s’enhardit et je surprends souvent son regard dans mon décolleté ou entre mes cuisses…


bye bye, c’est gagné, il accepte de m’emmener faire un tour !


Il n’a rien tenté. Même pas le coup de la panne pour une petite fellation. Trop timide peut être, je le sentais pourtant bien distrait à mater mes jambes que j’avais dénudées au-delà de la décence. Dommage, moi je suis au bord de l’ébullition. Il va falloir que « H » trouve un coin tranquille pour que je le suce. C’était génial. Totalement inattendu mais j’ai osé. Il me promet une suite encore plus chaude !!