Chandelle Intime

Chandelle Intime

J'ai osé



J’attends « H » à la terrasse d’un café. Je me fais draguer par le serveur, et mater par tous les hommes au bar. Quand « H » arrive enfin je suis déjà toute excitée. Lorsqu’Il me demande une petite exhib soft , je m’exécute avec plaisir.


Je brûle d’envie d’une première exhib « sauvage » ». Quelqu’un va peut être apparaitre à une des nombreuses fenêtres …


Un homme surgit derrière moi. Je suis offerte, il ne s’en prive pas …


L’homme continue son chemin en se retournant longuement pour mieux me mater. C’est terriblement excitant.


La pluie se met de la partie. Un second inconnu s’avance soudain en ma direction. « H » m’interdit de me couvrir. Un frison d’excitation me parcours….


L’homme s’est bien rincé l’œil en passant. Il a contemplé avec instance mon sein offert. Cette petite expérience est à renouveler, j’adore ça…


 « H » me fixe rendez-vous dans un bar. J’ai encore à l’esprit ma petite exhib sauvage de l’autre jour et m’habile en fonction : talons hauts, jupe courte, chemisier ample, seins et sexe libres !


Le patron du bar n’a pas les yeux dans sa poche ! Il sort fumer une cigarette et mate avec insistance dans ma direction. Il ne rate rien du spectacle que je lui offre, cuisses ouvertes… je devine une grosseur dans son pantalon, hummm…


« H » me propose une promenade dans le parc tout proche. Très vite je dégrafe mon chemisier, libère mes seins. Je flâne ainsi dans les allées, toute excitée à l’idée d’être surprise par des inconnus.


Le parc s’anime de promeneurs ; je suis bien, les seins offerts ainsi à la vue de tous…


A la croisée des chemins, je me dénude d’avantage. Un inconnu peut surgir de toute part. Ma chatte est trempée d’excitation.


Je m’installe sur un banc public, jupe retroussée, cuisses ouvertes. Une légère brise caresse ma chatte….


Un homme remonte l’allée. Je frissonne d’excitation à l’idée qu’il va passer devant moi…


Il ne s’est pas privé de mater longuement ma chatte. Son regard était comme un dard qui m’empalait. Je suis transie de désir et d’excitation.


Ce « sportif » m’a surprise chemisier ouvert et cuisses écartées. Il en a bien profité lui aussi et m’a adressé un gentil sourire de satisfaction. Je pense qu’il va vite faire un nouveau tour du parc !


Un autre banc, une allée plus discrète … mes cuisses s’entrouvrent instantanément.


Un amateur m’observe depuis un moment. Il s’avance  et se place discrètement derrière « H » prenant la photo. Il contemple avec délice ma chatte offerte. Je sens son regard sur mes lèvres humides. Je suis terriblement excitée, mes cuisses s’ouvrent d’avantage. Il se trouble,  s’éloigne timidement. Je pense qu’il va se soulager derrière un buisson. Quel gâchis, j’aurai pu m’en occuper !!


Je suis chaude comme les braises. M’exhiber « sauvagement » comme ça m’excite à mort. Le plaisir a remplacé l’appréhension. Le parc s’anime davantage. Je m’exhibe avec insolence pour le plus grand bonheur des voyeurs qui me matent avec insistance.


Le coin des amoureux. Combien de couples ont osé faire l’amour sur ces bancs ?


Ma chatte coule le long de mes cuisses. On retourne dans le bar. Il patron est plus téméraire et me complimente ouvertement sur mes jambes. S’il osait passer ses doigts entre mes cuisses il verrait combien je mouille …