Chandelle Intime

Chandelle Intime

Ecartement Anal

C’est « H » qui m’a dépucelée l’anus dès le début de notre relation. Il n’a eu de cesse depuis de m’enculer régulièrement et profondément. Je suis devenue adepte de la sodomie et j’adore sentir des belles queues investir mon cul. La jouissance anale est terriblement rayonnante. Mon petit œillet s’ouvre de plus en plus facilement. J’adore ça ! Mais « H » veut que je sois prête à accueillir un jour un fisting complet anal. Je me soumets fréquemment à des séances de dilatation grâce à des plugs de plus en plus larges et des godes multiples. Ce soir « H » a décidé que je devais subir un écartement anal forcé. J’ai vraiment cru que mon cul allait exploser !


La croupe offerte, l’anus détendu, la poitrine meurtrie par les pinces, je suis  prête à subir l’écartement anal


Le maxi plug  se loge au fond de ma cavité en écartant mes chairs. Je reste ainsi un moment pour réguler ma respiration.  « H » plante le gode noir dans ma chatte pour stimuler en mode vibration mes entrailles.


Il  coulisse le gode,  presse l’intérieur de mon vagin et provoque une montée d’excitation incontrôlée. Je me sens pleine et  possédée.


Je jouis une première fois malgré la douleur


« H » m’ordonne de saisir le gros gode noir et de l’enfoncer  dans mon cul aux cotés du maxi plug ! Mon œillet est tendu, il accepte difficilement un autre objet, surtout de la taille de ce gode. La voix de « H » est grave,  j’obéis, je force …


Mon anneau cède, le gode s’enfonce et compresse le plug. Mes entrailles me brûlent sous tant de pression.


Je le maintiens pour ne pas l’expulser. La douleur irradie jusqu’à dans mon ventre  et me force à respirer par à-coups


J’essaye de me détendre. « H » actionne le gode. Mes entrailles s’embrasent


Mon cul tout entier est en transe. Mon anus est étiré, sur le point de se déchirer. Je subis une énorme pression intérieure. 


Le plug et le gode écartèlent tellement mon sphincter que j’en ai le souffle coupé. La douleur est intense. Je mords les draps, je ne sens même plus la morsure des pinces sur mes tétons.


« H »  s’empare du gode ventouse et le place à l’entrée de ma chatte. Je suis tellement serrée que je crains le pire si il l’enfonce



Je cris ma douleur  mais « H » plante le gode dans ma chatte, repoussant le plug contre les fines parois de mes entrailles.


Je suis au bord de l’évanouissement. J’ai la sensation que mon anus va exploser. La pression intérieure est extrême. Je ressens une intense douleur au plus profond de mon cul. « H » active le vibro, tout s’embrasse. Je cris, implorant « H ». Mon sphincter me brûle. Jamais mon anus n’a été autant écartelé. Je suis littéralement remplie, écartée, déchirée…


« H » me libère enfin. Mon cul est tellement ouvert, me lance tellement violement que je m’enfonce le gode ventouse pour calmer mes chairs.


Je m’empale totalement dessus, le forçant entièrement dans mon cul béant. La douleur s’estompe progressivement. Jamais je n’ai été autant ouverte. Ma chatte est trempée. C’est incroyable, mais j’ai joui …