Chandelle Intime

Chandelle Intime

Dessert Chocolat

Diner officiel ! Ça me casse les pieds mais « H » m’a promis une fin de soirée plus excitante dans un bar-club, avec de la musique live et possibilité de danser … parmi des clients connaisseurs ! Dans ces conditions, j’accepte le diner.  Alors que je termine de me préparer,  je surprends « H » concentré sur son ordinateur. Il m’invite à m’assoir auprès de lui et il affiche à l’écran un énorme sexe animal d’un noir profond ! Je manque de m’étouffer rien que d’imaginer un tel engin dans ma bouche. « H » sourit. Il fait défiler une première sélection d’hommes africains avec lesquels il est en contact pour la fameuse soirée « ébène » qu’il me réserve.  Je suis impressionnée par la taille de certains sexes. La réputation n’est pas exagérée. Plus les images se succèdent, plus je sens ma chatte s’humidifier. « H » le ressent et effleure mes seins qui pointent aussitôt. « Fini de te préparer, on regardera ça ensemble une autre fois » me dit-il.


Tapis rouge ! Ils exagèrent, moi je suis déjà dans « l’après diner » ! Ma tenue courte va en exciter plus d’un ! Il va falloir que je reste sagement à table !


Je n’arrive pas à effacer de mon esprit ces images de sexes black que « H » m’a montrées avant de partir…



S’ils savaient que je suis nue sous ma robe. J’ai même peur de la tâcher avec ma mouille tellement je suis encore excitée par ces photos de corps ébènes.




Enfin, la piste de danse. Je comprends mieux la remarque de « H » … parmi des clients connaisseurs. Le club est bondé d’hommes seuls avec de très jolie «entraineuses ».  Après un verre, « H » m’incite à m’exhiber, oh pardon, à danser sur la piste.



J’attire l’attention et les regards. Mon espace se ressert et je sens des hommes m’entourer progressivement. Je quitte la piste et un homme me suit. Il m’accroche dans la pénombre. Il est saoudien et flashe sur moi. Il me promet « la lune ». Je décline toutes ses avances mais il insiste pour une dernière danse. J’accepte. Il m’enlace, passe sa main sur mes fesses et me glisse à l’oreille qu’il sent ma nudité.  Il bande. Sa langue plonge dans ma bouche et il m’embrasse avec vigueur.  Je finis par m’en défaire et me refugie auprès de « H ».


« H » m’a félicitée pour la capacité à attirer un homme !! Nous avons dégusté un verre en attendant que les choses se calment un peu. Oui j’ai trouvé ça excitant mais j’avais besoin de me défouler après ce diner et je voulais danser un peu avant de me faire kidnapper !!


Je ne sais pas si ce sont toujours ces photos de black qui occupent encore mon esprit, mais je repère le seul homme de couleur qui danse parmi la foule. Il semble me suivre du regard et naturellement, nos corps se sont rapprochés. J’ai l’impression de lui faire une danse « nuptiale »… Je prends une pose, il m’accroche et me propose un verre. Je ne sais pas pourquoi, je décline. « H » a remarqué le manège. Il m’encourage à aller au bout de mes envies…


De retour sur la piste, le black s’avance aussitôt et nos pas de danse s’harmonisent. Je suis excitée. Il est correct, ne me touche pas mais se frotte à moi discrètement. D’instinct, je lui offre mes fesses. Je sens son sexe au travers du tissu. Ça devient très chaud, j’ignore les autres personnes et me laisse entrainer par lui. Je suis au bord de l’explosion, il me glisse à l’oreille «on s’en va, je suis à l’hôtel à coté ». Sans hésiter un instant, j’accepte…


Il me baisera pendant plus d’une heure. Il me fera jouir à plusieurs reprises et il jouira lui-même deux fois.  Son sexe n’est  pas aussi « monstrueux » que sur les photos mais il s’en sert bien.  Après une longue et délicate fellation, j’ai droit à un cunnilingus rapide avant d’être prise profondément dans ma chatte brûlante. Il n’épargne aucun de mes orifices…  Pour le relancer, je me place sur lui et frotte sa queue entre mes lèvres intimes. Quand il reprend vigueur je le plonge en moi et ondule sur sa queue. Il me  pousse sur le coté et me baise de nouveau profondément avec force. Je jouis en le sentant loin dans ma chatte et dans mon cul… Je prends une douche rapide avant de rejoindre « H » qui me baisera délicieusement à son tour. Je ne regarde plus les sénégalais de la même manière... Je suis maintenant de plus en plus excitée à l’idée de cette soirée privée, offerte sans tabou ni retenue,  à l’un de ses « guerriers » africains au dard impressionnant avec lesquels  « H » est en contact par internet…