Chandelle Intime

Chandelle Intime

Dépendance intime

« H »  sait révéler mes désirs les plus secrets,  il dévoile mes  phantasmes les mieux enfouis, il me modèle selon ses envies pour mon plus grand plaisir. Je ne porte presque jamais de culotte, même sous mes tenues les plus courtes, mes seins souvent accessibles et nus attisent les regards. Je me caresse et me fait jouir tous les jours.  Mais surtout, j’ai découvert l’orgasme anal et la délicieuse sensation de jouir par l’interdit.  « H » entretient mon addiction, cette dépendance intime envers le plaisir, l’excitation et la jouissance anale qui électrise mes entrailles, mon ventre jusqu’aux profondeurs de mon vagin.  Je ressens ce besoin de sexe, un état de manque et d’excitation extrême.



Avant de sortir, ou à des moments ordinaires du quotidien, « H » me stimule et m’impose un plug anal pour dilater et assouplir mon petit anneau.



C’est terriblement excitant, surtout quand le plug frotte sur mes parois intimes à chaque mouvement.




Mes seins se tendent d’excitation, ma chatte me lance mais je ne sais jamais si « H » me baisera ensuite ou pas… c’est l’extrême servitude de la frustration.


Sortir plugée ou ornée d’un Rosebud élève encore plus mon niveau d’excitation.


J’adore sentir ce gros Rosebud bien profond et ma chatte offerte aux caresses du soleil





Il est gros et lourd mais se place bien maintenant dans mon petit cul.


Avant de sortir diner, « H » m’encule « à sec », juste assez pour faire monter  mon excitation dans la « zone rouge ». A défaut il me tend le gode ventouse pour que je me sodomise, mais intervient juste avant l’orgasme. Je pars diner dans un état d’excitation extrême, prête à tout …


Ce soir, « H » n’a pas dérogé à la règle et j’ai subi une queue magistrale dans mon cul. J’ai même un peu de mal à m’assoir, comme souvent…



Encore au restaurant, mon anus me lance et ma chatte coule d’excitation. Je savoure chaque instant.



Je garde longtemps la sensation au fond de mon cul. Ça déculpe le plaisir de l’exhib .


Ce soir nous sommes invités à une cérémonie d’inauguration. Intégralement nue sous ma robe stretch, « H » est venu dans la salle de bain alors que je terminais de me maquiller. Quelques baisers dans le cou, je me cambre, il remonte ma robe, force le passage étroit et  coulisse lentement entre mes fesses. Il se retire au moment fatidique, juste avant mon orgasme. Je suis chaude comme une chatte en chaleur quand je le rejoins sur la terrasse.


Je réclame, je supplie, je déploie tous mes charmes  mais rien n’y fait,  je vais devoir attendre et côtoyer tous ces inconnus dans un état d’excitation terrible