Chandelle Intime

Chandelle Intime

Chaleur Intense


Le service d’étage frappe à la porte. « H » me demande de rester dans cette position. Mon cœur se met à battre fort quand j’entends une voix masculine nous saluer.


L’homme  dépose une corbeille de fruit  sur la table basse face à moi. En se redressant, il tourne volontairement sa tête dans ma direction. Le spectacle semble lui plaire. Il m’adresse maladroitement un sourire et s’enfuit.  Il a eu tord !


Excitée par le comportement de cet homme, je suis prise d’une soudaine envie de jouir. Je glisse ma main entre mes cuisses. Ma chatte est déjà toute humide. Je frotte vigoureusement mon clitoris. Un violent orgasme me submerge instantanément.


Ma chatte est brûlante et trempée. Elle en veut plus.


Je saisis la plus grosse banane du panier et l’enfonce délicatement.



La banane ne rencontre aucune résistance. Je suis incandescente et ruisselante.


Je fais coulisser la banane, l’enfonçant et la sortant de ma chatte comme une bite bien raide.


Cette banane me comble de bonheur. Je gémis de plaisir. Je suis prête à jouir de nouveau


Dans un geste d’abandon et d’extase, je l’enfonce au plus profond de ma chatte.


« H » a assisté sans rien dire au plaisir que je viens de me donner. Je reprends mes esprits.  Il s’avance vers moi. Il pose un foulard noir sur mes yeux. Il glisse quelque chose dans ma chatte, me laissant  ainsi, les jambes ouvertes.


Il me faudra du temps pour reconnaitre une cigarette allumée, se consumant entre mes cuisses. Comme j’ai toute confiance dans « H », je m’abandonne à cette sensation nouvelle.


La cigarette continue de se consumer. Je n’ose bouger. Une douce chaleur remonte le long de mes cuisses et irradie mes lèvres intimes.


La chaleur devient plus précise, plus vive. Mon intimité toute entière s’échauffe. La chaleur a maintenant rempli ma chatte. La chaleur de l’embout excite mon clitoris. Je gémis de bonheur. Une caresse invisible m’embrase.


Je serai allée jusqu’au bout tellement le plaisir était grand. Dès que « H » retira le petit bout de cigarette restant, j’ai plaqué ma main sur ma chatte comme pour capturer la chaleur. Je suis restée ainsi un long moment, à l’orée d’un nouvel orgasme… Je crois que je vais me mettre à fumer !!


J’en veux encore. Mes sens sont à fleur de peau. Je supplie « H » de venir me baiser. J’en ai terriblement envie…