Chandelle Intime

Chandelle Intime

Cascade de Plaisir

Un beau souvenir avant le grand froid...



« H » gare la voiture et me propose une petite promenade vers la « grande cascade », haut lieu de l’exhibition parisienne…


Inspiré par ma tenue et mon chemisier transparent, « H » commence à me photographier. Des « promeneurs » (hommes) nous repèrent déjà de loin.


Des hommes sortent des sous-bois, se promènent, se regroupent, matent dans ma direction.


 « H » n’est volontairement pas discret. Je me sens convoitée par des dizaines de regards.


Je suis la seule femme dans les environs. Les voyeurs sortent de toute-part. Ils me matent avec insistance. Ils me déshabillent du regard à distance. L’excitation me gagne.


On s’avance. Comme un ballet parfaitement orchestré, les voyeurs prennent leurs places, s’approchent discrètement, s’immobilisent… Je suis une proie que les prédateurs encerclent avec  une précision diabolique.


Deux d’entre eux s’avancent. « H » m’ordonne de garder la pose. Ils passent derrière lui en me fixant intensément. Je suis troublée et excitée à la fois. N’est-ce pas ce que je suis venue chercher ?


L’étau vient de se refermer. Les deux voyeurs nous ont de nouveau  rattrapés et s’adressent directement à « H ».  Ils proposent de nous prendre en photos « H » et moi. (classique). « H » décline mais  leur propose par contre de prendre l’appareil photo et de laisser libre cours à leur imagination.


On s’enfonce dans le bois. Trois autres voyeurs nous rejoignent. Je suis sacrifiée sur l’autel de l’exhibition. Je suis troublée. Le flash crépite. Mon metteur- en- scène improvisé me demande de dénuder mes seins devant tout le monde.


Il concentre l’objectif sur mes seins. Les voyeurs savourent la vue de ma poitrine offerte. Leurs commentaires m’excitent…


L’un deux s’avance et sur ordre du photographe, dégrafe mon chemisier entièrement.


Un second s’avance et retrousse ma jupe pour le plus grand plaisir du photographe improvisé.


Le « photographe » est débordé par l’engouement des deux voyeurs. Je sens leurs mains baladeuses entre mes cuisses…  Ma chatte s’humidifie de plaisir.


« H » reprend l’appareil photo. Les hommes m’entourent, me caressent les seins, écartent mon string alors que le troisième caresse mes fesses. Toutes ces mains inconnues m’excitent terriblement….


Ils dénudent ma chatte pour bien l’offrir au regard de tous tandis qu’une main se glisse progressivement par derrière entre mes cuisses. Je me sens totalement offerte, exhibée.


Les caressent deviennent de plus en plus précises, efficaces. Mes seins se durcissent, mes tétons aspirés, ma chatte humide accueille avec délice des doigts inquisiteurs… Le plaisir m’envahit, je me prête avec délice  aux caresses de ces hommes.


Je gémis, l’homme derrière moi fouille profondément ma chatte. Mes trois « amants » m’excitent, je me laisse aller au plaisir.


Je suis offerte, doigtée de toute part.


La jouissance m’envahit, ma chatte brûle de plaisir. Qu’attendent les deux autres voyeurs pour nous rejoindre…


Le plaisir m’étourdit. Je suis toute entière à ces inconnus. Un doigt épais s’enfonce dans mon anus. Je l’accueille avec râle de satisfaction.