Chandelle Intime

Chandelle Intime

Queues Jumelles

Mesdames, je vous le conseille vraiment ….. C'est extraordinaire.

Après notre expérience en club (cf. article/ Jouir en double), « H » et Dan correspondaient à mon insu, et ont secrètement planifié une soirée à trois… Je dois m'habiller sexy, body dentelle, veste ouverte, jupe courte, bas jarretière et hauts talons. La bouteille de champagne est au frais … « H » me fait prendre le volant pour pouvoir me caresser en roulant. Je suis déjà très excitée, ma chatte est toute humide. Dan habite le dernier étage d'un bel immeuble récent. Mon cœur résonne dans ma poitrine lorsque nous entrons dans l'ascenseur…« Vais-je être à la hauteur ? » Excitation et angoisse se mélangent soudain. « H » le sent et plonge sa langue rassurante au fond de ma bouche.

 Dan ouvre la porte et nous accueille avec un large sourire. Je le voyais plus grand, plus jeune… Il m'enlace et me serre dans ses bras. Il sent bon…

L'appartement est spacieux, meublé moderne avec beaucoup de souvenirs de voyages. Nous nous installons autour d'une grande table face à la baie vitrée. Je suis nerveuse… Le soleil se couche à l'horizon et donne une couleur chaleureuse à la pièce. Coupes à la main, nous célébrons nos retrouvailles et cette belle soirée qui nous attend… Nous vidons nos coupes, puis une autre… Les hommes parlent entre eux, je me lève pour contempler la  vue… où est-ce pour attirer l'attention? Dan se lève à son tour, s'arrête derrière moi et m'enlace dans un geste de tendresse qui m'apaise. Je retrouve cette gentillesse qui m'avait plu chez cet homme. Il passe alors sa main le long de mon dos jusqu'à mes fesses qu'il caresse délicatement. « J'adore tes fesses Chandelle, elles me font bander dur. Regarde, touche »  Ma main cherche naturellement l'énorme bosse qui déforme son pantalon, au moment même où il  glisse  sa main sous ma jupe pour saisir mes fesses nues. Un frisson me parcourt. Je me mets à frotter délicatement  ce gros sexe au travers du tissu.  D'une main experte, il plonge ses doigts entre mes fesses à la rencontre de mon petit œillet.  « H » s'avance, passe sa main le long de ma cuisse et entreprend ma chatte brûlante. Dan enfonce son doigt au fond de mon anus. « H » l'imite au fond de ma chatte. Je ne peux retenir un gémissement de satisfaction.  Dan me doigte profondément, m'écarte les fesses, replonge ses doigts dans mes entrailles « Quel cul magnifique tu as !!».  « H » profite de ma chatte et me doigte abondamment. Dan  dénude alors mes seins et aspire mon téton durci. « H » saisit mon autre sein et le masse soigneusement. Je ronronne de plaisir.

« H » fait jaillir son gros sexe,  Dan  l'imite aussitôt. Je les prends à pleine main. La tentation est trop forte, je m'accroupis et saisis profondément en bouche la première queue offerte, puis  l'autre et ainsi de suite, passant de l'une à l'autre comme une gourmande affamée. Dan  enfile un préservatif, relève mon bassin, retrousse ma jupe et sans ménagement, s'enfonce entièrement dans ma chatte. Je lâche un hurlement  face à  la rapidité de l'assaut. Comme un dard puissant, je sens sa queue frapper le fond de mon vagin, il me baise profondément. Je le sens vigoureux, fort, puissant. Ma respiration s'emballe. Je me cambre, plonge ma tête en avant pour avaler la queue raide de « H ». Je jouis une première fois, très vite, Dan le ressent, se recule, place sa queue sur mon petit  anneau et d'un coup de reins violent, force mes chairs jusqu'à la garde. Mon corps se raidit, un cri puissant s'échappe de ma gorge, mélange de douleur et de plaisir, Dan entame des longs et profonds va-et-vient, s'enfonçant chaque fois plus loin dans mon cul meurtri. J'ai le souffle coupé, cette queue me perfore littéralement  l'anus, je sens mes entrailles s'enflammer, j'enfonce la queue de « H » dans ma gorge pour étouffer mes cris… Je l'aspire, l'avale entièrement. Mes jambes tremblent, une vague de jouissance me submerge, je hurle mon orgasme… « H » veut me baiser à son tour, il me tourne. Mon visage fait  face au préservatif tendu par le  sexe en érection de Dan. Guidant ma tête, il s'enfonce dans ma bouche. Je le suce avec délice. Sa queue est dure, nerveuse, à la saveur acidulée, mélange de ma mouille et de mon anus. « H » empoigne mes hanches et enfonce sa grosse queue dans ma chatte ruisselante. Il me défonce avec maitrise. Il me baise de plus en  plus vite, de plus en plus fort. Je tremble de tout mon corps. Un nouvel orgasme, venu des profondeurs de mon être, m'envahit, s'échappant dans un râle interminable. « H » se dégage, enfonce sa queue dans mon anus et m'encule brutalement  à son tour. Je ne retiens plus mes cris de jouissance, mon orgasme semble interminable… Je pompe Dan comme une damnée, des spasmes de jouissances traversent tout mon corps. Soudain, on sonne à la porte ; le livreur de Sushi. « On l'invite ? » demande Dan retirant sa queue de ma bouche. Je suis haletante, je ne peux que lui adresser un sourire en retour avant de m'écrouler sur la chaise, à reprendre mes esprits…

« Est-ce que notre belle Chandelle t'a fait une pipe au champagne ? », et sans attendre la réponse, Dan fait couler dans ma bouche du champagne frais puis enfonce son sexe déjà bien raide. La pose Sushi ne m'a pas vraiment calmée et sentir cette belle queue de nouveau dans ma bouche, baignant dans le champagne qui coule dans ma gorge, m'embrase aussitôt. Dan se retire, fait couler de nouveau du champagne et invite « H » à y enfoncer son sexe à son tour. Je déguste ces belles queues au champagne alors que « H »  semble apprécier cette pipe fraiche et pétillante. Ils réitèrent l'opération plusieurs fois de suite, au point de m'étourdir : Champagne, sexe, champagne, sexe … quel bonheur !

  

Ma bouche n'est plus qu'un trou dans lequel ils s'enfoncent profondément à tour de rôle. J'aime être baisée comme ça dans ma bouche « H » lance alors « Prends les deux en même temps … » Je les saisis, les rapproche au maximum et ouvre ma bouche le plus possible. Je les veux ensemble. Mes lèvres humides cèdent, acceptent enfin le passage de ses deux magnifiques  queues  gonflées d'excitation. Dan appuie ma tête pour les rentrer davantage. Ma bouche est écartelée par cette « double fellation ». Ma langue lape simultanément ces deux beaux glands avec délice.

« Viens, tu vas aller t'allonger un peu »  m'entrainant vers sa chambre. Son lit est bas, moderne, sans bords, idéal pour toutes les positions. Entre caresses et attouchements, je me retrouve vite nue, allongée, la tête de « H » entre les cuisses et la queue de Dan dans ma bouche. Le plaisir monte de toute part. « H » sait comment me faire jouir avec sa langue et ne s'en prive pas. Je me cabre, aspire cette queue délicieuse. Dan maintient ma tête et me baise passionnément la bouche. Je manque de m'étouffer tant sa bite est épaisse. Il recommence, s'enfonce encore plus loin dans ma gorge. « H » enfonce alors ses doigts dans ma chatte trempée et me fait monter au septième ciel.  Comme pour m'empêcher de crier, Dan enfonce sa queue au plus profond de ma gorge. « H »m'écarte les cuisses et plonge sa queue dans ma chatte brûlante qui n'attendait que ça. Il me baise délicieusement, Dan presse mes tétons qui s'embrasent aussitôt. Je suis haletante, je gobe littéralement sa queue  en la faisant  coulisser dans ma bouche avec frénésie.

  

Je suis à leur merci : Ils me baisent l'un et l'autre, passant indifféremment de ma bouche, à ma chatte,  à mon anus. Leurs queues me font couler de plaisir, elles me défoncent divinement… Ils me tournent,  me retournent, m'écartent les cuisses, remontent mes jambes, passent sans arrêt d'une position à une autre au gré de leur désir. Je ne compte plus mes orgasmes. Mon corps tout entier n'est que sensibilité et plaisir. Je râle, crie, hurle mes jouissances.  Mon sang bouillonne dans mes veines. Pendant plus d'une heure, je subis les assauts puissants de mes deux amants. Mon anus n'est plus qu'une cavité  béante dans lequel l'un et l'autre s'engouffre indifféremment, ma chatte ruisselle, brûle par les va-et-vient viriles que leurs pieux m'infligent.  Je suis en nage, tremblante,  haletante par tant de jouissance. Dan s'allonge sur le dos et me tire au dessus de lui « Empale-toi bien ». A cheval sur lui, je sens un énorme pieu  s'enfoncer dans ma chatte. Je gémis de plaisir alors que ses coups de reins me perforent davantage. Je sens son sexe  remonter loin en moi, heurter mes parois les plus intimes. Dan prend mon visage entre ses mains et m'attire vers sa bouche. « H » semble savourer le spectacle. Je gémis, râle de plaisir au rythme des puissantes pénétrations offertes  à ma chatte. Un nouvel orgasme, telle une vague brûlante, me traverse littéralement. Je distingue un sourire sur les lèvres de « H », il sait que je suis en train de jouir comme une chienne en chaleur. Il se place derrière moi, m'écarte les fesses, et enfonce lentement sa grosse queue au fond de mon cul béant.  Je gémis de bonheur. Cette double pénétration tant attendue est à la hauteur de mes espérances. Il s'enfonce encore, le plus loin possible. Je sens ces deux queues en moi, perforant ma chatte et mon cul en même temps. « H » commence à bouger et à m'infliger des coups de rein violent qui m'embrasent chaque fois un peu plus. Dan se raidit à son tour, dressant sa queue au fond de ma chatte. Je les sens coulisser de concert  ou indépendamment, remplissant mes entrailles d'une délicieuse  sensation de bonheur. Ils me baisent ainsi longuement, quand j'entends : « Tu nous veux tous les deux dans ta chatte maintenant ? ». Ma réponse ne faisait aucun doute. « H » s'extrait lentement de mon cul alors que Dan, toujours sous moi, force ma cambrure.  « H » place sa queue à l'entrée de ma chatte déjà totalement remplie par un autre sexe… Je peux à peine décrire la sensation extraordinaire qui me submerge lorsque  « H » force le passage et s'enfonce en même temps au fond de mon sexe. Mon cœur explose dans ma poitrine, mon souffle s'accélère, mes sens s'électrisent et mon être tout entier se liquéfie. Mesdames, croyez moi, c'est un moment d'intense bonheur auquel chacune d'entre nous doit gouter au moins une fois. « H » s'immobilise au fond de ma chatte. Je suis « pleine », « totalement remplie » par ces deux énormes bites dans ma chatte brûlante. Je reprends lentement mes esprits. Je savoure chaque instant de cette pénétration extrême.  Dan me glisse alors « Tu nous sens bien !». Le « Oh Ouiiiii » qui s'en suit, est  en réalité l'expression incontrôlée de l'orgasme instantané qui me submerge sans prévenir… Je jouis du plus profond de mon corps. Mes « amants-siamois » sentent  la fournaise de ma chatte. « H » commence un va-et-vient lent et profond. Je hurle  de bonheur  chaque fois qu'il heurte le fond de mes entrailles. L'étreinte est divine, « H » me baise de plus en plus vite de plus en plus fort provoquant de nouveau un orgasme interminable. Dan bouge à son tour, ma chatte est écartelée, ils me baisent en parallèle.  Mon esprit vacille, je tremble de tous mes membres jusqu'au moment où un dernier orgasme, d'une magnitude jamais atteinte, me terrasse de part en part. Je m'écroule sur le lit, anéantie …

« H » s'allonge à mes cotés et m'attire sur lui, jambes écartées. Je suis sans force, aux prises de spasmes continus de jouissance, comme l'onde de choc qui suit un séisme. Il place son sexe devant ma chatte et s'enfonce fermement.  Je gémis,  empalée sur son membre gonflé de désir. « H » m'attire à lui et m'offre sa bouche pour un long baiser profond. « Tu en veux encore ? » Sans retenir mes mots, je libère dans un souffle « oui, encore…c'est extraordinaire  » avant de replonger ma langue au fond de sa bouche. Dan se positionne et comme «H » l'avait fait, force à son tour le passage entre mes lèvres écartelées. Je râle de nouveau, le plaisir me submerge instantanément. Dan s'enfonce, ressort et s'enfonce de nouveau. Je tremble de bonheur. Puis prudemment, Dan s'allonge sur le dos, m'entrainant à la verticale. Je sens ces deux queues  se placer  délicieusement au fond de mon vagin. Je suis maintenant assise sur ces deux bites qui perforent ensemble ma chatte. A 90° sur mes amants, ils m'ordonnent de bouger et de m'empaler profondément. Quel bonheur, je deviens  maitre de cette pénétration. « Baise-toi bien sur nos queues», et sans attendre, je bouge mon bassin, relève mes fesses, cambre mes reins, m'enfonce  et coulisse délicieusement sur ces pics de jouissance.  « H » et Dan  contemple le spectacle alors que je m'empale la chatte de plus en plus vigoureusement sur leurs deux sexes combinés. « H » me saisit les seins, les presse, les étire, Dan masse mes fesses, les écarte et enfonce son doigt dans mon anus. Je bouge de plus en plus vite, la tête me tourne, je gémis, je cris, je bascule ma tête d'un coté à l'autre, d'avant en arrière, je m'étourdis, mon cœur s'emballe, ma respiration s'accélère, je m'enfonce de plus en plus fort jusqu'à au moment  tant désiré de la libération dans un hurlement  sans fin, infime reflet de l'orgasme que je viens de me donner.   Je m'écroule, épuisée….

Dan approche son sexe tendu vers  ma bouche. Dans un dernier effort, je lui arrache son préservatif et enfonce sa queue au fond de ma bouche. Je le suce, l'aspire, l'avale. Dan gémit. Je sens sa queue frémir entre mes lèvres expertes, il va jouir. J'intensifie mes efforts, ça y est, il se tend une dernière fois avant de gicler son sperme épais  au fond de ma gorge. Il râle à son tour « Ahh, la gourmande, elle a tout gobé d'un coup… » lâche-t-il dans un dernier râle libératoire.  « H » s'avance,  je saisis son sexe et l'enfonce au fond de ma gorge. Il jouit à son tour, remplissant ma bouche de sa bonne semence chaude.

Ils m'abandonnent  recroquevillée sur le lit défait, épuisée, vidée, trempée de sueur et de mouille. Le goût  délicieux de sperme  au fond de ma gorge me fait frissonner. Mes muscles  se détendent, se calment, mon corps tout entier s'apaise…

 Je rejoins mes deux amants au salon. Nous partageons une coupe de champagne. Dan lance «Tu as été formidable ! Une double buccale, une double vaginale, la prochaine fois on essayera une double anale !! »  Je lui adresse un sourire en retour, mélange de désir et d'inquiétude.

Je m'endors dans les bras de « H » alors que le taxi file dans la nuit parisienne. Je sais que je vais ressentir des spasmes de jouissance jusqu'au petit matin, quel bonheur … deux queues en même temps, ça vaut tous les godes du monde …

 

 



02/06/2010
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 291 autres membres