Chandelle Intime

Chandelle Intime

Ma Première Soumission

Nous sommes en vacances, dans notre chambre d'hôtel quand « H » me demande d'ôter tous mes vêtements. Il m'invite ensuite à m'agenouiller dans un coin de la chambre, tournée vers le mur. Il me demande de bien m'assoir sur mes  talons, cuisses serrées puis de me pencher en avant face contre sol. Mes reins se cambrent et mon bassin se soulève, présentant  mes fesses comme une offrande.  Pour que mon  anus s'entrouvre, je dois étirer mes bras devant ma tête comme pour un départ de natation.

« H » m'ordonne de rester dans cette position, sans bouger, sans parler, quoi qu'il arrive et le temps qu'il le décidera. Je ressens mon cul complètement offert et j'imagine que « H » va se glisser derrière moi pour me sodomiser.

Au contraire, « H » saisit le téléphone et commande une bouteille de champagne au service d'étage.

L'attente me parait interminable. Mon cœur fait un bond dans ma poitrine quand j'entends frapper à la porte. « H » invite l'homme à entrer. Mon cœur bat à 100 à l'heure. Je me fige. L'homme propose d'ouvrir la bouteille et j'entends les deux coupes se remplir lentement.  Je voudrai me cacher dans un trou de souris. Il est impossible que l'homme ne me voit pas. Je me sens honteuse, humiliée.  Je ne sais pas ce que « H » va décider de faire. Offrir ma croupe à cet homme ? Non, pire j'entends « H » le remercier  et le raccompagner à la porte.  Un sentiment de honte me submerge. « H » s'approche de moi et d'une main tendre me caresse la croupe puis m'invite à me lever. Ma gorge est serrée, le champagne est bienvenu.

Je suis en colère mais c'est l'excitation qui prend vite le dessus. Je saute sur « H » le traitant de salaup, je le chevauche violemment et enfonce son sexe durci dans ma chatte ruisselante. Je me  défonce sur son pieu et je jouis intensément plusieurs fois de suite. Repue, je m'écroule sur le lit à coté de mon amant. Essoufflée, je lui avoue que ce fût terriblement humiliant. Je veux savoir si le serveur m'a vu.  « H » me répond  « bien sûr, il était impossible de ne pas te voir »,  et ajoute que le serveur  avait même pris le temps de bien contempler mon cul offert  en servant le champagne.

Nous finissons la bouteille et « H » me fait l'amour avec passion. J'ai l'impression que mes sens sont  décuplés. Passer d'un sentiment aussi fort que la honte à celui aussi intense que l'orgasme est une chose nouvelle pour moi. Ça amplifie l'effet de mon plaisir.

 «H» n'a jamais voulu me dire lequel des serveurs  était venu ce jour là dans notre chambre. Pire, « H» réserve régulièrement une chambre dans ce même hôtel chaque fois que nous repassons dans la région. Dès  qu'un serveur croise mon regard ou me sourit je ne peux m'empêcher de me demander : « était-ce lui qui profitât ce jour là de mon cul offert,  comme d'une décoration  dans la chambre ? »

Ce fut ma première expérience de « soumise ».  Je dois avouer que j'y repense très souvent.  Chaque fois je suis traversée par ces mêmes frissons d'humiliation  et d'excitation.  Un doux cocktail envoûtant …

Chandelle

 

 



21/04/2009
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 292 autres membres