Chandelle Intime

Chandelle Intime

L'appel de la forêt

J’adore me promenez en foret.
 
 
C’est un lieu de « clair-obscur ». On y est vu sans voir, chaque bruissement peut être un inconnu.
L’odeur musquée du sous-bois m’enivre et excite tous mes sens.
Le désir m’envahit.
 
Je me dénude progressivement au risque d’être surprise par un voyeur.
 

« H » me caresse alors, me fouille, me doigte la chatte et l’anus. Mes cris et mes gémissements risquent d’attirer l’attention. Cette idée m’excite plus encore.

Je finis souvent nue.

                                Chandelle


Une belle rencontre

Chandelle au bois